Sénégal – Thies

Pour groupes déjà constitués de minimum 10 participants mais avec un maximum de 16.

« La teranga (l’hospitalité et la tradition d’accueil) rendra ce projet vivant et authentique. »
Nous vous proposons de vivre au rythme de l’APES/GT, une association située dans la ville de Thiès durant quelques semaines.
Pour faire de cette expérience, une expérience inoubliable, nous organisons avant le départ une série de formations qui vous préparera au choc culturel sur place, à la relation Nord/Sud.
Tout ceci dans le but de réduire le temps d’acclimatation sur place, et que vous puissiez profiter pleinement du séjour dès votre arrivée sur le tarmac.
Ce projet vous fera voyager de réflexions en découvertes en passant par divers échanges sur un tas de sujets différents. Vous vous interrogerez sur les différences culturelles entre nos continents, la place des gens dans la société, les richesses, le mode de vie. Tout ceci grâce à des animations thématiques sur la religion, la sexualité des ados, etc. En accordant une importance au respect des valeurs mutuelles et de la diversité. Vous découvrirez des endroits où l’histoire et les traditions parlent d’elles-mêmes. Ainsi que des lieux de vie comme des écoles et dispensaires

Infos utiles et prix
Minimum 10 participants, maximum 16 ;
Départs possibles toute l’année, dates à déterminer par le groupe ;
Séjour sur place : 650 €, transports sur place, logement, repas et visites inclus ;
Vols : en fonction de la disponibilité

L’association d’accueil : L’Association pour la promotion éducative et sociale de Grand Thiès (APES/GT) est située sur la commune ouest de la ville de Thiès précisément dans le quartier de Grand Thiès. Voici en quelques lignes les objectifs et quelques réalisations :

Ses objectifs :

• Contribuer par ses diverses activités à la promotion éducative, sociale, culturelle des populations, à la promotion des droits de l’homme, à la sauvegarde de l’environnement et à la lutte contre la pauvreté et toutes les exclusions.
• Permettre aux populations de prendre en charge leur développement à travers des activités qui seront menées de concert avec des partenaires au développement.
• Rapprocher par la culture les jeunes de divers horizons.
• Mobiliser les populations vers des actions de développement durable par des méthodes participatives et intégrées.
• Développer l’esprit d’entraide, de solidarité, de tolérance.
• Mettre en place un espace interculturel multifonctionnel animé par des volontaires au profit des populations.

Quelques réalisations :
L’une des premières réalisations a été l’école de devoirs, école alternative qui vient en aide aux enfants du quartier afin de pallier les carences occasionnées par le système du double flux. L’encadrement scolaire a pour objectif d’aider les enfants à faire leurs devoirs, à combler les déficits pédagogiques, à leur organiser des espaces de rencontre et d’animation. Des diplômés du quartier, pour la plupart au chômage, sont recrutés pour donner les cours et encadrer les enfants dans toutes leurs activités.

Pendant les vacances, l’Association organise pour les jeunes (de 8 à 16 ans) des activités de vacances : cours de français, d’arabe, initiation à l’informatique, animation, bricolage, visites de sites…

La commission des femmes est aussi très active dans plusieurs domaines tels que : la promotion des droits de la femme, l’autonomisation des femmes mutuelle de santé, la formation, les microcrédits, la lutte contre les violences faites aux femmes (mutilations génitales féminines)…

Des voyages pas comme les autres