Osez l’interculturel !

« À l’heure de la pluralité des sociétés, il faut s’ouvrir à l’Autre », « À l’heure de la mondialisation, il faut s’ouvrir sur le monde ».
Aborder l’interculturel est un défi de société. Il en est désormais question dans tous les milieux. Le développement de relations harmonieuses constitue un défi pour les jeunes qui connaissent une diversité culturelle croissante en raison de l’immigration passée et présente. Pour mieux comprendre l’autre, il faut développer une communication efficace en tenant compte du fait que les comportements sont souvent soutenus par des principes et des valeurs propres à la société d’origine. De ce constat découle l’interculturalité comme étant un effet induit par la rencontre de deux cultures, effet qu’il convient d’observer et d’analyser pour que chacun de nous puisse se préparer à être citoyen du monde. Bien qu’il soit impossible de comprendre toutes les cultures du monde, faire preuve de souplesse, avoir une attitude d’adaptation et surtout accepter les différences culturelles peuvent contribuer à un meilleur développement de soi. Être soi-même au milieu des autres sans jugement avec une écoute qui transforme, voilà l’objectif de l’interculturel ! Oser aller vers l’autre, c’est le meilleur moyen de s’enrichir et de se connaître soi-même.
Il est quasi certain que nous allons tous être amenés à rencontrer des gens d’autres cultures au cours de notre vie, que ce soit par des voyages, des études à l’étranger ou encore par des rencontres avec des personnes issues d’autres pays ici autour de nous. Et si tu es en train de lire ces lignes, c’est sûrement que ce moment se présente à toi maintenant.
« L’interculturel se voit, se déguste, s’apprend, s’accepte et se vit. » — Benjamin Kalenda, Québec
Formation à l’éducation interculturelle
L’ASBL Contact J offre une série de formations à l’éducation interculturelle, allant de simples ateliers à des séances de formations plus complètes qui mettent plus spécifiquement l’accent sur l’acquisition d’aptitudes aux relations interculturelles. Ces formations sont proposées pour les groupes de maisons de jeunes, pour les groupes informels de jeunes jusqu’à 30 ans, pour les groupes d’étudiants du primaire, du secondaire ou du supérieur. La réalisation d’activités pédagogiques sur l’approche interculturelle permet d’élargir leurs horizons, de les sensibiliser à d’autres réalités culturelles et de développer des attitudes favorisant la communication interculturelle.

Sept modules (mon identité culturelle – les valeurs culturelles – la communication interculturelle – les compétences de communication interculturelle – les incidents critiques…) sont proposés. L’idée centrale est que l’appartenance culturelle d’un individu induit l’adhésion – ou la possession inconsciente à un ensemble de valeurs, de normes, de croyances et de règles. Cette codification du monde et les comportements qui en découlent sont véhiculés et reproduits. À partir des différents thèmes proposés, les jeunes en prennent conscience et s’enrichissent de compétences interculturelles.

Formations interculturelles en primaire

Contact J offre des animations aux enfants autour des thèmes liés à l’interculturalité, le vivre ensemble et les droits humains. Divers outils pédagogiques sont utilisés tels que « mon ami Paco », la mallette pédagogique des droits humains réalisée par la fondation Folon.
Mon ami Paco est une histoire d’amitié et de rencontre entre deux enfants, dont l’un est sans-papiers. La petite fille raconte qu’il disparaît un jour. Le recours à la fiction et à l’intime permet d’amener des thèmes qu’il n’est pas aisé d’aborder avec les enfants : le départ, l’accueil en terre étrangère, l’enfermement, le vivre ensemble, la mobilisation pour une cause. Des questions se dégagent de ce récit : quelles sont les raisons qui poussent des gens à partir ? Quels sont les droits de Paco ? Quel est le vécu de certains enfants dans le monde ?
La mallette pédagogique de Folon interroge les enfants sur les droits humains, les droits bafoués dans le monde.

Formation pré-départ : s’immerger dans un milieu culturel différent
« Pas moi qu’ai fait les voyages, c’est les voyages qui m’ont fait ; entre passeurs et passages, c’est le métier qui me plaît » — Bernard Lavilliers, « Voyageur »
Le voyage solidaire ou le stage international représente une expérience interculturelle d’une grande valeur. Les jeunes sont préparés à dépasser le choc culturel, ils peuvent mettre des mots sur leurs peurs, leurs craintes. Lorsqu’ils se rendent compte que les autres se posent les mêmes questions, éprouvent les mêmes sentiments, ils sont rassurés. Cette préparation avant de partir est nécessaire pour éviter un retour anticipé, un échec.
Pour cela
Contact J propose une série d’exercices sur la communication interculturelle, adaptés aux attentes et aux besoins des membres du groupe. Contact J invite, à chaque module de préparation, des jeunes ayant vécu une expérience similaire et des personnes de la culture du lieu de destination. Ces échanges sont des moments magiques et fructueux. Contact J prévoit aussi un module sur la gestion du groupe, la collaboration avec le partenaire et les autres membres du groupe (jeux de rôles sur la prévention des conflits et la gestion des incidents, sur la répartition des tâches, sur le respect des engagements…). Il peut être aussi intéressant d’inviter des spécialistes pour aborder certains thèmes en éducation au développement.

Formation retour

La formation retour favorise la réadaptation à l’environnement. C’est le moment de partager les expériences vécues avec les pairs, de prendre conscience de son cheminement personnel et professionnel, de donner son point de vue, son analyse critique, des conseils à d’autres jeunes.

Contact J propose de laisser des traces de vos expériences (création de capsules vidéos, exposition de photos, témoignages…), mais aussi d’effectuer le bilan des retombées individuelles et/ou collectives.

Formations « L’accueil des étudiants étrangers »

Contact J propose aussi des animations centrées sur l’accueil des étudiants arrivés depuis peu en Belgique. Elles permettent une sensibilisation au choc culturel, de mieux comprendre les difficultés d’adaptation, les malentendus liés aux différences interculturelles. Elles permettent aux jeunes d’ici de transmettre des astuces, tuyaux, des conseils pratiques. Elles suscitent des échanges sur les usages, coutumes et valeurs de différentes cultures.

Infos pratiques :

Le contenu, l’horaire et le lieu sont adaptés à chaque demande d’animation.
Les animations sont gratuites…
Possibilité d’organiser les animations ou formations en week-end ou en soirée.

Des voyages pas comme les autres