Capitales culturelles 2016, San Sebastien & Wroclaw

Depuis quelques parutions maintenant, nous avons fait le choix de vous proposer un focus sur les captitales culturelles européennes. Cette année, ces deux villes pourraient sortir tout droit d’’un conmte pour enfant. L’’une de ces villes a abrité bon nombre de Rois et Reines, tandis que l’autre grouille de gnomes (plus ou moins 300, avec chaque année de nouveaux arrivants) que vous verrez arpenter les rues. Une idée sur l’’identité de ces villes ? Non ? On vous donne la réponse juste après !

Saint Sébastien (San Sebastian en espagnol, Donostia en Basque), autrefois résidence des rois et des reines, est une ville pleine de charme grâce notamment à ses bâtiments du XIX siècle : le Palais de Miramar, son agenda musical : le Kursaal Convention Center, un des lieux du Festival de Jazz de San Sebastian, sa passion pour la culture : le Victoria Eugenia, la maison du fFestival iInternational du Film de San Sebastian et à son étroite relation avec la nature : les montagnes qui se jettent dans la mer Cantabrique et ses plages de sable blanc de la baie de la Concha. Ses petites rues étroites et tortueuses sont pleines de bars et restaurants qui font de cette ville une destination gastronomique. N’’hésitez pas à vous « caler » avec ses célèbres pintxos (tapas), àa emprunter le funiculaire jusqu’’au mont Igueldo pour une des plus belles vues sur la ville, à visiter sa cathédrale du Bon Pasteur et son musée du théâtre San Telmo situé dans un couvent dominicain du XVI siècle.
Que visiter et que faire à San Sebastian durant cette année culturelle 2016 ? Jetez un œoeil sur le programme Donostia 2016 : la ville propose des expositions d’’artistes tels que Goya, Picasso, … Un festival international du film, des rendez-vous musicaux, de la danse, de la bande dessinée dans la rue, la culture va envahir Saint-Sébastien et Saint-Sébastien va diffuser la culture sur tout le continent !

Comment s’y rendre : Vols de Bruxelles à partir de 250 €
Où loger : Auberge de Jeunesse au centre-ville : une nuit à partir de 14 € pour une chambre privative

Blanche neige a ses 7 nains et Wroclaw a ses « Krasnales ». C’est amusant et insolite de découvrir la ville grâce à ses 300 gnomes. Chaque nain fait référence à l’endroit où il se situe : restaurant, place, musée, magasin, etc…
Wroclaw ou la Venise de Pologne (plus de 100 ponts et passerelles) dont le cœur de la ville s’articule autour de la grande place du marché, Rynek, qui date du XIIIème siècle. En son centre se trouvent la halle aux draps et l’hôtel de ville, monument à l’architecture gothique et renaissance. N’’hésitez pas à déambuler dans la vieille ville d’’Ostrow Tumski qui signifie l’’île de la cathédrale qui est évidemment à visiter. Parmi les attractions les plus remarquables de Wroclaw, mentionnons encore le Panorama de Raclawice. C’est nune grande toile circulaire de 120 x 15m représentant la bataille victorieuse de Raclawice, non loin de Cracovie. Wroclaw est plein de petits restaurants, bars et tavernes qui offrent un choix culinaire très varié.
La trame du programme pour cette année 2016 est tissée autour des festivals de Wroclaw les plus connus ainsi que le théâtre, le cinéma, la musique, l’opéra, les arts plastiques, la littérature et la lecture, la performance, l’architecture.

Comment s’y rendre : Vols de Bruxelles à partir de 215 €
Où loger : au centre-ville : un studio 2 personnes à partir de 39 € pour la nuit

Des voyages pas comme les autres